LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 12 mai 2019

12 mai, 2019

LE ROI DEC

Classé dans : Connerie — inconnaissance @ 19:29

C’’est manifestement celui qui aime ce que tout le monde aime parce qu’il est content d’aimer ce que tout le monde aime.

C’est celui qui fait ce que tout le monde fait parce qu’il est content de faire ce que tout le monde fait .

C’est celui qui porte les mêmes jugements que tout le monde parce qu’il est content de porter les mêmes jugements que tout le monde.

C’est celui qui rit quand tout le monde rit, pleure quand tout le monde pleure, crie quand tout le monde crie, s’enfuit quand tout le monde s’enfuit, acclame quand tout le monde acclame, se prosterne quand tout le monde se prosterne. Il est content d’être comme tout le monde.

Mais ce n’est pas tout.

C’est celui qui répète ce qu’il a lu ou entendu.

C’est celui qui croit tout ce qu’on lui dit, notamment ce qu’on dit dans les médias. .

C’est celui qui trouve bien tout ce qui existait avant lui

C’est celui qui trouve bien que les choses soient comme elles sont ou qui trouve bien le monde que tout le monde voudrait voir advenir.

En fait, le Roi Dec est devenu con le jour où il s’est mis à croire que la vie pouvait obéir à des mots et des idées.

Il est devenu le Roi Dec le jour où il s’est lancé avec enthousiasme à la poursuite de mots et d’idées qui régenteraient sa vie.

Et pourquoi n’en est-il jamais sorti ce Roi Dec ? Parce que s’il croit que des mots, des phrases, idées peuvent être la clé, l’explication de la vie, c’est parce qu’ils sont portés, incarnés, par des hommes qu’il idéalise, auréole de toutes sortes de qualités extraordinaires. Il croit qu’ils savent.

Le Roi Dec ne risque pas d’avoir fait l’expérience de la redoutable efficacité de l’indifférence totale à l’égard d’autrui qui fait paraître ridicules les rodomontades des autorités de touts sortes.

Pourquoi est-elle redoutable ? Parce que le supposé commun sur lequel se fonde tout locuteur n’existe plus.

Le Roi Dec, au contraire, se saisit avec gourmandise de toutes les occasions de se raccrocher à du commun, il en voit partout.

Ainsi, tel qu’il est, le Roi Dec est content d’être le jouet de ces mots et idées

Le Roi Dec est content de passer sa vie à essayer de se mettre en règle avec eux, à rendre des comptes aux pseudo-vérités que ses pensées lui fournissent.

Le Roi Dec veut tellement faire triompher les mots et les idées dont il est devenu le jouet qu’il est content de montrer qu’il est mécontent qu’ils ne réussissent pas.

Le Roi Dec est tellement con qu’il prétend avoir voulu faire ce qu’il n’a fait que par obéissance ou par devoir pour se mettre en règle avec les éléments que la société a consacrés.

Le Roi Dec est tellement con qu’il pensera toujours que ce que les autres ont prévu qui lui convient lui conviendra mieux que ce qu’il juge lui convenir.

Le Roi Dec est si con qu’on arrive à le persuader qu’il peut sauver les valeurs de la République, les banques, l’Afrique, le Moyen-Orient, les espèces menacées, la biosphère, la planète, et si on découvre qu’il y a de la vie sur une autre planète, on le convaincra qu’il peut sauver cette forme de vie.

Le Roi Dec est conquis par ceux qui parlent et pensent comme lui. 

On est tous plus ou moins naïfs, on s’en rend compte de temps en temps. Mais il faut être le Roi Dec pour ériger sa naïveté en vertu, sa foi en valeur humaine cardinale.

C’est le Roi Dec parce que tout ce pour quoi il se donne tant de peine ne vaut absolument rien.

Pourquoi chercher la raison de sa propre existence, à soi, personnellement, on ne la trouvera jamais. Pourquoi chercher à légitimer ou justifier sa propre existence, à soi, personnellement, on n’y arrivera jamais. Le Roi Dec veut croire que celui-ci ou celui-là connaît la raison de sa propre existence et peut indiquer comment la justifier, simplement parce qu’on lui a dit. 

Quand on est embauché dans une entreprise, c’est pour collaborer à son projet, c’est pour effetuer la tâche qu’on nous attribue dans ce but. Mais en échange de cela, c’est normal, on est payé. On n’est pas payé pour collaborer au projet de société. On produit juste, les biens ou les services qu’on peut et on profite des bien et des services que les autres produisent. c’est tout. Pas d’autre devoir.

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...