LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 21 janvier 2021

21 janvier, 2021

DE QUOI FAIRE

Classé dans : Non classé — inconnaissance @ 13:33

Oui, pour tous ceux qui, par arrivisme ou naïveté, par besoin d’avoir de la valeur ou par sectarisme, sont obsédés par l’idée de faire le bien, il y a de quoi faire.

Car si on veut rendre vraiment service à un individu singulier, c’est extrêmement difficile ; on en a fait l’expérience avec nos proches ou nos relations. Tandis que si le bien est défini, certifié par la collectivité, la société, une religion, on n’a plus à se poser de question. Si la collectivité, la société, une religion affirment que certains concepts, certains mots, certaines idées,sont des valeurs, c’est beaucoup plus facile. L’autorité du juge ou le nombre nous rassurent. La charité n’est pas une valeur parce que nous avons pu vérifier par nous-mêmes ses effets sur des individus singuliers, mais parce que c’est un des fondements de nos sociétés chrétiennes. Leurs discours, se sont appliqués dans et sur nos vies.

Donc tous ceux qui sont dans le cas d’avoir besoin de faire le bien n’auront que l’embarras du choix. C’est formidable ! Le bien étant le système de pensée d’une collectivité, ce bien se décline de multiples manières. On peut essayer de les classer du moment que l’on ne perd pas un seul instant de vue qu’il s’agit du bien selon ce système, du bien de ce système.

Il y a donc le bien représenté par une société différente ou future qui correspondra mieux à certains critères (politique)

Il y a le bien représenté par un certain type d’homme, des hommes possédant des qualités générales bien définies (morale, psychologie, religion)

Il y a le bien de secteurs notoires et importants d’une société censés être d’utilité publique (professions, disciplines)

Il y a le bien de toutes les structures, tous les rouages, tous les circuits, d’une société qui fonctionnent conformément à ses idées

Il y a le bien de tous les codes sociaux censés faciliter les relations entre les hommes

Je ne m’élève pas contre tout cela, je fais simplement remarquer à tous ceux qui font un bien compris dans ces catégories qu’ils ne font rien d’autre que de se dévouer pour une certaine forme de société sans jamais avoir la preuve que cela aura un effet bénéfique sur les hommes. Il s’agit toujours du bien selon l’idée que l’on se fait des hommes en général parce que dans le langage on n’utilise que des généralités. Merci de ne pas ennuyer ceux qui ne veulent pas choisir pour les autres.

https://youtu.be/Ldj8VCf8Fs4?t=177

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...