LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 23 janvier 2021

23 janvier, 2021

DE L’HORREUR DU DOUTE

Classé dans : Non classé — inconnaissance @ 20:53

Qui suis-je ? Quelle identité pour moi ? Déjà je me pose la question à propos du vaccin contre les covids, puisqu’ils sont en train de former une bande

Si je choisis d’être un vacciné, je recueillerai l’approbation de la plupart des gens et les discours officiels me donneront une belle idée de moi-même. Cela fait du bien d’être normal.

Si je choisis d’être un non-vacciné, je m’attirerai sans doute des réflexions assez peu amènes ou au moins étonnées . Mais je ferai partie d’un petit groupe qui affronte courageusement le courant dominant

Le tout dans l’histoire est toujours d’être content de son choix, de se reconnaître pleinement dans son choix.

Or le discours dominant n’est pas si convainquant que cela

Trop de formules de vaccins nuit à la vaccination

Trop peu de facilités offertes pour se faire vacciner aussi

L’évolution rapide des covids également

Il faut s’y faire : la mondialisation engendre des monstres. Crise financière 2009 1ere alerte. Circulation et mixage mondialisés des virus : 2eme alerte

Mais au fond, c‘est un peu ce qu’il se passe tout le temps dans nos vies.

Je suis marginal, je suis paresseux, je suis égoïste etc ce sont des choses que l’on entend. Toutes sortes de discours prétendent nous proposer une identité en fonction de leur système. Je choisis celui-ci, je suis ceci, celui-là, je suis cela.

Mais la certitude manque si les discours ne manquent pas ni la pression pour que nous sachions qui nous sommes. Comme s’il fallait absolument que l’objet-de pensée-soi soit incontournable Pas le droit de s’en passer parce que ce qu’il se passe en soi ne colle pas aux discours. L’horreur du doute. Un chef ne peut pas être mis en doute.

De nombreux discours, de nombreuses idées, de nombreux concepts essaient de nous convaincre que c’est avec eux qu’il faut se penser, en eux qu’il faut se reconnaître, et on aimerait bien, on aimerait se reconnaître en eux.Ce serait reposant. Mais non, honnêtement, un doute persiste. Et ce ne sont pas les autres, mais nous seuls qui l’assumons.

Il serait souhaitable que tous ceux qui sont sûrs de posséder la vérité, qui sont durs avec ceux qui ne les suivent pas, mais qui ne seront jamais les payeurs, baissent d’un ton et apprennent à tolérer le doute

12

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...