LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

4 mars, 2021

DES VOLEURS DE VIE, 5

Classé dans : Non classé — inconnaissance @ 12:42

Soit on existe et on n’a pas de sens, soit on n’existe pas, et on a un sens. Ce qui n’existe pas, c’est cet objet de pensée-soi, ce je qui n’est qu ‘une création de la pensée, une fiction, en rapport avec d’autres fictions que sont les pensées qui servent à le penser. A chaque fois qu’il est question de donner un sens aux hommes ou à quelqu’un, on peut répondre sans risque d’être contredit : comment le savez-vous ? (je pense : comment savez-vous que c’est je qui pense, je est une pensée, et pense est une pensée) Il est pourtant clair que toute excroissance de soi, toute pensée de soi est un produit du mental, qui n’existe que comme création du mental. Or, on a affaire à une créature vivante. Une créature qui existe, qu’elle pense ou non, qui agit, qu’elle pense ou non, qui ressent, qu’elle pense ou non. Elle est là comme tout ce qui existe, mais elle aurait très bien pu ne pas exister.

Alors la vie est soit au service de cette créature, soit juste employée pour animer l’objet de pensée-soi ; Dans le second cas, par exemple, on a le soldat, que sa vie anime jusqu’à l’instant où il est tué.  Aucune importance qu’il soit tué. On ne lui demandait pas autre chose que d’être soldat. Ou un autre qui est le produit d’une croyance religieuse, .on ne lui demande pas autre chose et s’il ne veut plus être ce produit, cela peut poser de graves problèmes. Ou alors on a un autre concept sur pattes et qui le reste toute sa vie. (eh les féministes, laissez faire la nature, qui fait du bricolage à partir d’une idéologie ? mais non, c’est une lutte sociale et culturelle. une femme est un produit socioculturel. eh ben bon courage pour la suite ! Des hommes pourraient instaurer un monde ou ce produit socioculturel serait pensé par les hommes. Inscrivez-vous)

Pourquoi dit-on qu’un automate ou qu’un ordinateur qui fait le travail d’un homme n’est pas vivant, n’existe pas vraiment ? C’est une fonction. Une fonction sociale. On fait des robots combattants. La vie peut s’épuiser à accomplir toutes les tâches de la fonction. La fonction sociale est à l’être vivant ce que le virus est à la cellule.

Mon dieu, quel imbécile on a été de croire que le monde que l’on nous présentait, à grands renforts de jugements, de croyances, d’illusions, de mythes, était le vrai monde. Notre soumission, notre adhésion aux maîtres de toutes sortes ont fait de nous de super-croyants. Un con cela se reconnaît tout de suite : il juge tout. Une seule chose compte pour lui, le monde auquel il croit. Mais en dehors des cons malins qui se servent de la connerie des autres, il y a les cons sincères, ils se reconnaissent à cela qu’ils souffrent de ne pas pouvoir faire partager, faire accepter leur vision du monde. C’est un objet de pensée-soi con qui voudrait communier avec d’autres objets de pensée-soi cons dans le même rapport au monde fictif.

Jésus a d’ailleurs été un des premiers sinon le premier mondialiste : allez baptiser toutes les nations.  Vérité du système mondial alors qu’auparavant la philosophie était un art de vivre, pas une idéologie à vocation universelle.  Vous voyez bien que l’intérêt, le sort de ce qu’on appelle : société, écrase tout. Dans ces conditions, les hommes vont penser de plus en plus le monde avec leurs grands mots et cela ne peut que mal finir. Qu’est-ce que je m’amuse à voir se casser la figure tout ce qui sert à penser les hommes, et c’est juste puisque l’objet de pensée que l’on est alors pour eux, n’est pas qu’une commodité de langage passagère simplement nécessaire pour s’adresser à nous à partir de notre apparence, mais ce qu’ils veulent véritablement que l’on soit, ce qui est scandaleux !

https://www.youtube.com/watch?v=Z5WUO7hsgCA

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...