LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

5 mars, 2021

DES QUESTIONS SANS REPONSES

Classé dans : Non classé — inconnaissance @ 11:45

Au nom de quoi ou de quel droit faudrait-il que la vie ou le monde aient un sens scientifique ou spirituel ou religieux ou psychologique ou politique ou artistique ? Qui peut prétendre avoir fait la démonstration que sa vision était la bonne pour tout le monde tout le temps ?

Au nom de quoi ou de quel droit faudrait-il que nous fassions de notre vie ou de nous-même un moyen ? Un moyen alors pour atteindre quel but ? Quel but justifierait que nous fassions de notre vie ou de nous-même un moyen pour l’atteindre ?

Au nom de quoi ou de quel droit les pensées qui nous dirigent, qui donnent automatiquement un sens et une direction à toutes les choses et tous les épisodes de notre vie, devraient-elles régenter notre existence ?

Au nom de quoi ou de quel droit, finalement, traite-t-on les choses, les animaux et les hommes de la même manière : domination et utilisation ?

Et même, même, puisque le suicide, du moins par ici, n’est plus un délit, au nom de quoi condamnerait-on une race humaine qui veut se suicider ?

Les hommes se montent les uns sur les autres pour essayer d’être au sommet et pouvoir proclamer : mon idée du bien général est la meilleure.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...