LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

16 décembre, 2020

DE LA COMEDIE HUMAINE

Classé dans : Comedie — inconnaissance @ 12:36

Comme cela a commencé ainsi, il vaut mieux que cela continue. C’est fondamental. Les déceptions, désillusions, trahisons ne doivent pas aller jusqu’à détruire la pile du lapin duracell, juste le faire changer de direction. Comme il n’y a pas de réponse, jamais, à la question : qu’est-ce que je fais là, moi ? comme il n’y a jamais de réponses véritables, définitives au pourquoi de la vie dans tout ce qu’on nous raconte, il ne nous reste plus, pour continuer à avancer, pour faire quelque chose du temps disponible, pour croire en l’idée générale de bien qui donne un sens à notre participation au monde, que d’entretenir la flamme du vivant inconnu.

Parce que le connu : toutes les idées, toutes les prétendues vérités, toutes les prétendues valeurs que l’on a dans la tête et que notre ordinateur cérébral programmé fournit, est notoirement, véritablement insuffisant.

Alors on continue. La crédulité et l’aspiration à vivre de l’enfant rencontrent l’assurance, la motivation, l’enthousiasme, la satisfaction des parents. Bingo ! Que valaient-ils ? On ne sait pas trop. On n’a pas le temps de chercher à le savoir. On a absolument besoin de notre moteur interne . On n’a que ça.

Alors, ce sont tous les autres, tout ce que la société produit comme structures, organisations, institutions, rassemblements , écoles, mouvements, projets etc etc qui assurent maintenant le spectacle.  Cela, c’est épatant, cela, c’est important, cela c’est super, cela c’est capital, cela c’est fantastique, cela c’est incontournable, cela c’est formidable, cela c’est le bonheur, cela c’est une solution, cela c’est crucial, cela c’est nouveau, etc etc etc Déjà, avec la langue, les mots, les conditions sont favorables : parler c’est affirmer, proclamer, et on ne parle pas sans y mettre du cœur. C’est déjà beaucoup trop !

On se laisse convaincre, persuader, entraîner, il faut bien se trouver des raisons de continuer. Faire semblant, ne pas être en reste, faire comme les autres, sinon, on aurait l’air de quoi ? .

Beaucoup d’e-doll. Un peu dépités de découvrir qu’on avait affaire à des comédiens, des tricheurs, des bonimenteurs, des menteurs, des hypocrites, des faux-culs, des arrivistes, des pourris.. incroyable. !

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...