LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

6 novembre, 2020

DE LA COLLE ET DE LA HAINE

Classé dans : Haine — inconnaissance @ 13:59

Il y a toutes sortes de colles pour coller toutes sortes de matériaux. Vous les connaissez.

Et puis il y a la colle, qui désigne le succès d’une attirance, d’une aimantation, d’une attraction. C’est le cas par exemple, en ce moment, où les résultats de l’élection présidentielle aux USA tiennent pas mal de gens en haleine parce que dans les commentaires, il y a beaucoup de sentiments, de passions. Et rien de tels que des sentiments ou des passions pour intéresser et entraîner les foules qui collent alors à ceux qui leur plaisent. C’est une occasion de vivre plus intensément, non ? Ou de faire partie de tout un collectif , non ? ou de se sentir justifié dans ses parti-pris, non ? ou d’avoir l’impression de toucher du réel , non ?

Ou tout cela en même temps. C’est dire. On colle. 

Quel rapport avec la haine ? Il me semble bien, je ne sais pas si cela a été relevé, que la haine grandit partout. Seuls les culs-bénis et les bisounours de France , émules du Pape François ou des leaders du même genre qui pensent évangiles mais ne le disent pas, et qui ne sont pas les derniers à haïr – le sentiment d’être le bien, ça fait ça – ne veulent pas le voir. Les communautés diverses et variées, dans le monde et dans chaque pays se haïssent de plus en plus.

Moi je ne colle pas et cela ne me pousse pas à la haine.

Gagnez le gros lot, soyez de telle sorte que vous cumuliez la haine de plusieurs catégories très haineuses envers d’autres. .  .

 

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...