LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

30 novembre, 2020

DE LA SINCERITE

Classé dans : Sincerite — inconnaissance @ 12:53

comme autre exemple, après le visage. Cette sincérité dont parfois les adultes abusent pour persécuter les enfants.

Il y a quelque chose qui se passe en soi, peu importe quoi, émotion, désir, doute etc En tant que phénomène qui apparaît à la conscience et la trouble ou la met en mouvement, que phénomène dont on ne saisit pas les contours, la nature exacte, les rapports avec le corps, il est assez indéfinissable, et le nommer n’apparaît pas urgent.

Cependant, ce phénomène n’est pas sans affecter notre apparence (visage entre autres) et sans trouver des moyens subtils de se manifester de différentes manières. Ce que les autres peuvent détecter et dont ils peuvent tenir compte. Ce qui nous amène à adopter une position par rapport à eux et par rapport à lui. Les autres peuvent sortir le célèbre mot de « sincérité », et en soi-même la pensée de la sincérité peut intervenir. Oui, bien sûr, on peut toujours leur dire d’aller se faire voir ou de s’occuper de leurs affaires, mais on ne le fait pas souvent.

Qu’est-ce qu’être sincère ? Il va falloir trouver à incarner un personnage social qui serait sincère tout en composant avec ce que l’on ressent (et qui n’est pas évident.) Comment devenir ce personnage tout entier dévolu à la culture et à la société ? Comment faire pour que l’apparence soit crédible ? Comment parvenir à être un je en rapport avec des pensées socioculturelles (la pensée de tel désir, tel sentiment, telle émotion) et donner le change par rapport à ce qui est éprouvé et qui peut être détecté ?

Eh bien la sincérité reçoit des définitions assez variées dans le dictionnaire. Les auteurs ou écrivains ou philosophes lui donnent aussi des significations, des valeurs tout à fait diverses. L’usage qu’il est convenu d’en faire est des plus varié si on consulte la littérature . Et si vous demandez à des tas de gens dans la rue ce qu’ils pensent de la sincérité, comment ils la conçoivent, vous n’êtes pas au bout de vos peines. Tout cela pour dire que cette création culturelle est des plus vagues. C’est toujours comme cela avec ce qui n’existe que dans l’esprit en tant que produit de l’imagination. Alors zut ! Comment faire ?

Heureusement, vous avez été éduqué de telle sorte que vous avez fini par vous faire une idée de la sincérité et c’est elle qui prévaut dans votre existence. Que vaut cette idée ? Quasiment rien . Pourquoi devrait-elle vous contraindre à l’incarner au détriment de ce qu’il se passe en vous ? Pour la tranquillité et la continuité de la société. Il faut que l’idée commune et assez floue de la sincérité qui règne dans la société soit à peu près respectée. Votre façade doit s’intégrer dans le décor. Alors, heureux et sûr de vous d’être cette sincérité et ce et cette et….

Ce qui est intérieur avant d’être extérieur

https://www.youtube.com/watch?v=ZVXT74y7uLY&list=PLZtaLbAJkY1CJwkdmoUnYjspEqIcIKAXx

p.s. art 24 : où quand les trop nombreux fils de la marionnette s’emmêlent parce qu’il y a plusieurs marionnettistes.

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...