LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

12 juin, 2020

SI ELLE SE PLAINT, PLAINS-TOI

Classé dans : Victime — inconnaissance @ 13:15

Attention les enfants, attention ! Vous ne vous rendez pas compte, vous arrivez sur terre plein de vitalité, de curiosité, d’enthousiasme, de confiance, d’affection, on va profiter de tous ces trésors, on va les employer, on va les utiliser, on va leur donner un sens que vous regretterez. Ce ne sera pas dans votre intérêt

Vous ne souhaitez qu’une chose : participer à ce monde, y trouver votre place. Sachez que ce monde, plus exactement la société, les adultes se présentent presque toujours de la même manière, ayant compris ce qu’ils pouvaient tirer de vous . Car vous êtes faibles, ignorants mais vivants.

Ils joueront à fond sur votre envie de vivre, de participer et d’aimer.

Donc, du matin au soir et du soir au matin, jour après jour, année après année, où que vous soyez, quoi que vous soyez, vous entendrez des plaintes afin que vous vous convainquiez que participer à ce monde, c’est lui venir en aide, c’est collaborer à tout ce qui sera fait pour résoudre ses problèmes.  Par nature, il est en péril, ce qui n’est pas votre cas. Evidence de votre existence. Mais vous êtes pleins de bonne volonté et d’affection. Et c’est un piège mortel.

Qui se plaindra ? Oh, pas souvent des individus, pas souvent des gens au cours de vraies relations de personne à personne, non, des idées. Les idées qui cimentent, soutiennent la société, et ceci par la bouche de certains discoureurs.

Si le monde ne va pas bien, c’est à tous ceux qui ne peuvent rien faire d’autre que de se couler dans l’ordre établi, de se sentir responsable.

L’idée de mission de père ou de mère se plaindra

Les idées morales (honnêteté, générosité, respect d’autrui, fidélité etc) se plaindront parce qu’elles sont transgressées

Les coutumes sociales se plaindront parce qu’elles ne sont pas assez respectées.

Des professions d’agriculteurs, de soignants, d’enseignants, de fonctionnaires divers se plaindront Quoi ? C’est le libéralisme et la bureaucratie qu’elles voulaient non ? (toujours plus de parasites et toujours moins de vrais professionnels)

La féminitude se plaindra

La négritude se plaindra

L’idée de souverainisme se plaindra

L’idée européenne se plaindra

L’idée d’identité française se plaindra

L’idée de partage des richesses, du territoire, des cultures se plaindra (l’idée gauchiste d’aujourd’hui – l’internationale humaniste) ,

L’idée d’égalité se plaindra

L’idée de paix, l’idée de justice, l’idée de progrès se plaindront

L’idée de réchauffement climatique se plaindra

La biodiversité se plaindra

des communautés religieuses se plaindront

L’idée de compétitivité des travailleurs français se plaindra

Des disciplines comme la science, se plaindront

Des religions, des partis se plaindront

Des catégories sociales diverses se plaindront

On peut même cumuler ( y a des cumulards) des fonctions qui se plaindront, c’est encore mieux

Des minorités diverses se plaindront

Tous les porte-parole, les représentants, les autorités se plaindront

Les malheurs du monde se plaindront etc etc etc etc etc etc

Entendez-vous dans nos campagnes, et surtout dans nos villes ? On vous l’a dit, on vous l’a dit. Jakadi.

Puisque c’est le moyen privilégié, presque unique qu’a la société de se faire entendre, de s’adresser à toi, de se présenter, puisqu’elle veut t’apitoyer, te gagner par les sentiments, puisque c’est ainsi qu’on existe, plains-toi. . Hélas, pas en tant qu’individu, les individus ne comptent pas. Non, sers-toi des idées, des causes à la mode. Allez cherche bien, tu peux certainement te prévaloir d’une ou plusieurs de ces idées. Sniiiiiiiiiiiiiiifffff…Beeuuhhhhh !

Ou alors, tu ne souhaites pas te compromettre en collaborant si peu que ce soit à la défense de ces innombrables idées parce que tu ne connais pas les tenants et les aboutissants, tu n’es pour rien dans leur existence et leur nature, tu ne peux quasiment rien faire à leur sujet, on ne tiendra jamais compte de ton avis à toi, tu ne veux pas participer aux discours convenus , tu ne veux pas t’abêtir en les aimant et en espérant qu’elles te permettront de communier avec les autres. Donc ces discours ne t’intéressent pas.

D’ailleurs, tous ces gens-là veulent sauver le monde, mais ils veulent sauver des mondes différents et ils ne sont pas d’accord sur les moyens pour y arriver. Se rappeler de la fable : « Les vautours et les pigeons » 

A34329.jpg

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...