LES CHEMINS DE L'INCONNAISSANCE

  • Accueil
  • > Recherche : besoin transgression

20 février, 2021

DE LA TRANSGRESSION

Classé dans : Non classé — inconnaissance @ 21:43

Qu’est-ce que ça donne ce besoin irrésistible de rendre des comptes à tout ce qui semble établi, plus le fait que l’objet est l’objet d’un discours ou d’un jugement qui vient des autres même quand il s’amalgame avec une expérience  ?

Ceux qui ont le pouvoir se caractérisent par le fait qu’ils ne s’appuient pas sur de l’établi, du général, du convenu, du normal, du conforme, de l’habituel, du consensuel, du commun, de l’officiel, de l’institué, du reconnu, du célébré ; sauf en paroles, pour la galerie . Ils agissent sans guère parler ou se justifier comme le faisaient, en une triste époque, de tristes troupes – les nazis par exemple.  C’est la signature de ce qu’ils sont.

Perforer toutes les couches pour atteindre l’individu avec ses propres caractéristiques . Le baratin est dépassé.

Quoi , vos penchants et convictions reconnus vous en empêchent ? Votre très chère bonne opinion de vous-même vous en empêche ? Votre idée enracinée et puissante du bien vous en empêche ? Votre fidélité à ce que vous ont inculqué vos parents vous en empêchent ? Votre respect appris des structures sociales vous en empêche ? Vos doutes sur vos capacités et votre intelligence vous en empêchent ? L’image que vos proches et moins proches ont de vous vous en empêchent ?

Ou alors, plus insidieusement et plus profondément, la peur d’exister plus que votre interlocuteur vous en empêche, oui c’est surtout ça. C’est en rapport direct avec l’expérience initiale. C’est cela aussi l’altruisme chrétien : l’existence de l’autre est plus importante que la mienne. N’est-ce pas ?

Vous ne pouvez pas lui loger une balle entre les deux yeux, mais je parie que vous adoreriez le détruire, momentanément, mentalement. C’est permis.

Mais non, vous êtes encore épris de ce que les autres aiment, de ce que les autres pensent, de ce que les autres veulent, ce qui est compris dans l’établi, le général, le convenu, le normal, le conforme , l’habituel, le consensuel, le commun, l’officiel, l’institué, le reconnu, le célébré.

Par exemple le libre-arbitre : aucune parole authentique ou sincère de votre part pour témoigner de la conscience que vous en avez, par contre oui à la prise en considération de tout l’univers sentimental et intellectuel des autres à ce sujet pour les rejoindre. On est bien (blousé) dans l’établi, le général, le convenu, le normal, le conforme , l’habituel, le consensuel, le commun, l’officiel, l’institué, le reconnu, le célébré .

 

12

CGT-Energie Anjou 49 |
Bella et le syndrôme " BALBOA" |
Jeunes dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pensée..!?
| targuist
| Gabon, Environnement, Touri...